Pourquoi visiter Istanbul ?

L’envie vous prend de visiter Istanbul ? Pour visiter cette ville extraordinaire, il vous suffit de cliquer sur « Excursion » et de contacter le +90 553 26 23 024 et toutistanbul@gmail.com

On visite Istanbul pour sa beauté, son immensité, sa richesse, ses monuments, ses activités, son shopping ou encore ses parcs... on peut trouver mille bonnes raisons pour se laisser tenter par une visite à Istanbul.


Mais Istanbul rayonne aussi par son passé !

Sa situation géographique la place à la même distance entre la Russie, l`Europe, le Moyen-Orient et le Maghreb, ce qui en a fait depuis toujours une ville importante et capitale. 

La ville d’Istanbul, entourée par les détroits du Bosphore, la Mer de Marmara et la Mer noire, a été et est depuis toujours un point stratégique pour le commerce et le mélange des peuples.

 

Istanbul est la seule ville au monde ayant un pied en Asie et l`autre en Europe, cde qui lui confère le titre de ville au croisement entre l`Orient et l`Occident.

 

Cette métropole âgée de 2700 ans est remplie d`histoire, d`anecdotes et de monuments à visiter. Istanbul a été depuis des millénaires la capitale de plusieurs grandes civilisations dans son passé.

 

Pour mieux comprendre la succession d’empires qui ont pris place à Istanbul :

*De 667 av J.C jusqu`à 196 après J.C: Byzance (863 ans).

* De 196 après J.C jusqu`à 330 après J.C: Augusta Antonina (134 ans).

* De 330 après J.C jusqu`à 1930 : Constantinople (1600 ans).

* De 1930 jusqu`à aujourd`hui : Istanbul (85 ans).

Istanbul fût créée en 667 av. J.C sur la presqu`île où se trouve actuellement le Palais de Topkapila Basilique Sainte Sophie et la Mosquée Bleue.

 

 

La création de la ville

Byzas, qui était le chef des colons Mégariotes, consulta l’oracle et reçut une énigme en réponse à sa question. L’oracle l’avertit qu’il fonderait sa ville en face d’aveugles dans le futur.

C’est ainsi que Byzas partit à la conquête de l`endroit où il créa la ville du nom de Byzance. Arrivé sur le sommet d`une colline vierge, dominant le Bosphore, la mer de Marmara et la Corne d`Or, il aperçut en face, sur l`autre rive, une ville qui avait été créée 17 ans auparavant par une autre colonie de Mégares. 

 

S`étonnant de l`emplacement choisi par ces prédécesseurs, étant donné la beauté du paysage et de l`environnement qu`il pouvait contempler, il pensa que ces gens devaient être certainement aveugles pour ne pas avoir choisi cet emplacement merveilleux pour fonder leur ville et il décida de fonder sa ville devant eux.

 

De ce fait, la ville venait à porter le nom de Byzance pendant 863 ans.

La domination romaine

Entre 193 et 196 après J.C, l`empereur romain Septime Sévère, après avoir assiégé la ville durant 3 ans, décida de raser Byzance et de la reconstruire avec des beaux monuments, tels que des thermes, un hippodrome et des palais.

Pour assurer la sécurité de probables invasions, il la fît entourer par des nouveaux remparts et il la baptisa du nom de son fils : Augusta Antonina. La ville portera ce nom pendant 134 ans.

En l`an 330, l`Empereur Constantin, après avoir entrepris un projet monumental de reconstruction inspiré de Rome, décida de donner à la ville un nouveau nom, celui de Constantinople (la ville de Constantin). Il la proclama deuxième Rome. Elle se fera appeler Constantinople durant 1600 ans.

 

Les noms d`Istanbul

Durant la prise de la ville de Constantinople en 1453 par les Ottomans (après 1599 années de domination), la fin de l`Empire Romain est annoncée.

Les Ottomans, à leur façon, ont continué à appeler la ville Kostantiniyye.

 

 

 

Le nom turc moderne d`Istanbul est attesté depuis le 10ème siècle tout d`abord en Arménien puis en Arabe et en Turc. Le nom de la ville « Istanbul » dérive de l`expression Grec « eis tên polin » prononcé « istimbolin » ou « stên polê », signifiant « dans la ville » ou « vers la ville ».

 

A partir du 19ème siècle durant la période Ottomane, on commence à utiliser officiellement le nom d`Istanbul. Après la création de la République Turque en 1923, les alternatives à Istanbul deviennent obsolètes.

 

Après la réorganisation du service postal turc en 1930, les autorités demandent aux pays étrangers de cesser de faire référence à la ville avec des noms traditionnels non-turcs et d`adopter Istanbul comme unique nom. Depuis 85 ans, le nom de la ville est donc Istanbul.

 

Le nom de l’empire byzantin

 

Dès 146 avant J.C jusqu`à 1453, Istanbul faisait partie de ce qui s’appelait l`empire romain d`Orient. C`est au 16ème siècle que l`historien et l’humaniste allemand Hieronymus Wolf parla de l`Empire Byzantin et des Byzantins. Ce nom resta dans les annales jusqu`à aujourd`hui (tandis que les intéressés, les habitants eux-mêmes n`auraient jamais songé d`être appelés ainsi).

 

Visiter Istanbul pour son présent

La vieille ville étant située sur la rive occidentale fait qu`elle soit considérée Européenne.

Istanbul est l’une des plus grandes et vieilles villes de l`Europe.

 

Suite aux nombreuses invasions consécutives depuis des siècles (citées ci-dessus), Istanbul est l`une des rares villes au monde ayant pu créer une harmonie entre les monuments Grecs, Romains et Ottomans ou encore Chrétiens et Musulmans. Elle a pu conserver avec merveille les traces du passage de ces différentes périodes qui ont contribué à la beauté de la ville actuelle, par le mélange de ces édifices, quartiers et coutumes.

 

Istanbul est une ville fondée sur les 2 continents, l’Europe et l’Asie.

 

 

Istanbul est une ville fondée sur 7 collines principales, d`une superficie de 5343 km². Elle comprend 39 districts (25 en Europe et 14 en Asie). Elle abrite 15 millions d’habitants, dont 9 millions 500 sont en Europe et 6 millions en Asie.

Istanbul est inscrit au patrimoine mondial de l`Unesco depuis 1985. Principale centre financier, commercial et industriel de la Turquie mais aussi capitale culturelle du pays, Istanbul est la plus grande ville de la Turquie. Istanbul accueille 11 millions de touristes par an, c’est une ville très cosmopolite.

 

Le climat à Istanbul est tempéré, l`été est humide et chaud et l`hiver est froid, pluvieux et neigeux.

Les monuments à visiter à Istanbul

De nombreuses églises (145), mosquées (642 mosquées ottomanes), synagogues (20) sont à visiter. Également, des centres commerciaux, des musées, des parcs d`attractions, des balades en bateau, pubs, restaurants, clubs et bien d’autres font partie de ce que l`on peut faire et visiter à Istanbul.

Istanbul est une ville en mouvement constant, de jour comme de nuit, elle ne dort jamais. Les commerçants restent ouverts jusqu’à très tard (22h00). A Istanbul, beaucoup de restaurants travaillent 7/7 et 24/24. Les marchés parallèles de nuit sont très vivants et on y trouve tout. A Istanbul, les centres commerciaux sont ouverts même les dimanches.

 

Istanbul est agréable à vivre. Dans cette ville, l`ennui ne fait pas partie du vocabulaire. Néanmoins, elle peut s’avérer fatigante par son énergie bruyante et la foule dans certains quartiers. Les habitants d`Istanbul dorment très peu et savent profiter de ce que la ville leur offre. Les Stambouliotes sortent en semaine comme les weekends !

 

De nombreux Européens viennent passer de longs weekends à Istanbul pour y faire la fête. Istanbul fait beaucoup parler d`elle dans les médias depuis quelques années, pas toujours en bien et souvent accusée à tort alors qu`Istanbul est une ville qui mérite largement d`être visitée et d`avoir une réputation mondiale positive.

 

L`artisanat y est varié : des tapis de soie, en passant par des vêtements en cuir ou des bijoux précieux qui comptent parmi la découverte des artisans que l`on peut voir à Istanbul ou encore les faïences, la vaisselle, les miniatures, les objets décoratifs... vous repartirez à coup sûr avec un souvenir.

Une étude sérieuse a révélé qu`une année ne suffisait pas pour découvrir tous les restaurants que la ville d`Istanbul propose : du familial au gourmet, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Tous les soirs, 600.000 Stambouliotes sortent pour manger dehors.

De nombreux moyens de locomotion existent pour se déplacer à Istanbul : bus, minibus, dolmus, métro, tramway, bateau, métrobus et Marmaray (un métro sous-terrain qui passe sous le Bosphore).

 

Comme beaucoup de grandes villes, le trafic routier est un cauchemar, prenez votre mal en patience et organisez-vous pour regrouper les visites du même endroit le même jour pour éviter de rester coincé des heures dans les embouteillages.

Et pour conclure, on visite Istanbul pour son mariage parfait entre Orient et Occident, sa modernité et ses traditions, sa jeunesse fougueuse et ses anciens, sa patrie et son ouverture sur le monde. Istanbul c`est tout ça à la fois, une ville incroyable aux richesses multiples

Visiter Istanbul pour son futur :

Soyez témoins de ses nouvelles constructions monumentales, comme par exemple le 3ème aéroport d`Istanbul, qui sera le plus grand du monde avec une capacité de 150 millions de voyageurs par an, c’est-à-dire 2 fois et demi plus grand que l`aéroport Charles de Gaulle !

La ville d’Istanbul s’organise et s’agrandit à vue d’œil avec des constructions de complexes d’habitat ultra moderne et chic.

 

Séduit par une visite à Istanbul ? Contactez-nous !